RH

Solutions pour la résolution des conflits sur le lieu de travail

Les conflits sur le lieu de travail sont inévitables. Il peut prendre de nombreuses formes, des désaccords sur un projet aux relations interpersonnelles, en passant par les malentendus culturels. Si les conflits peuvent être difficiles à gérer et inconfortables pour toutes les personnes concernées, ils ne doivent pas pour autant signifier la fin d’un environnement de travail positif. En fait, s’il est géré correctement, le conflit peut conduire à une meilleure compréhension entre les collègues, voire à une amélioration des performances professionnelles. Voyons comment une entreprise a géré ses propres conflits au travail en adoptant une approche de type étude de cas.

Sujet a lire : Établir des politiques de diversité et d'inclusion dans votre entreprise : 4 étapes pour commencer

Étude de cas : Air France

En mai 2018, les employés d’Air France ont organisé une série de grèves qui ont considérablement perturbé les opérations de la compagnie aérienne et leur ont coûté des millions d’euros en perte de revenus. La grève a été déclenchée par un désaccord entre la direction et les employés sur les augmentations de salaire, la direction n’offrant qu’une maigre augmentation de 2 % alors que les travailleurs demandaient le double. Alors que la tension montait, les dirigeants d’Air France ont été contraints d’intervenir pour mettre fin à la grève et rétablir le fonctionnement normal de la compagnie.

 

Cela peut vous intéresser : Augmenter la productivité des employés et l'efficacité opérationnelle

Étape 1 : Reconnaître les besoins de chaque partie

La première étape de la résolution d’un conflit consiste à reconnaître que chaque partie a des besoins qui doivent être satisfaits. Dans le cas présent, l’équipe de direction et les travailleurs avaient des griefs légitimes qui devaient être pris en compte avant qu’un accord puisse être conclu. En reconnaissant les besoins de chaque partie, les parties concernées peuvent commencer à travailler à une résolution tout en évitant une nouvelle escalade des tensions.

 

Étape 2 : Trouver un terrain d’entente et un compromis

Une fois que les deux parties ont identifié leurs besoins respectifs, les dirigeants d’Air France sont parvenus à trouver un terrain d’entente en acceptant une augmentation de salaire de 5 % pour tous les employés, plus élevée que ce que la direction avait initialement proposé, mais moins élevée que ce que les travailleurs avaient demandé. Ce compromis a permis aux deux parties d’avoir le sentiment que leurs besoins étaient satisfaits sans avoir à renoncer complètement à leurs positions initiales sur la question. Il a également permis de garantir que les relations entre la direction et les travailleurs restent cordiales à l’avenir.

 

Étape 3 : Établir des canaux de communication clairs

Après être parvenue à un accord sur les salaires, Air France a mis en place des canaux de communication clairs entre la direction et les salariés, afin que tout conflit ou grief futur puisse être traité rapidement et efficacement, sans dégénérer en grève ou autres perturbations. Ces canaux comprenaient des réunions régulières entre les cadres et les employés, ainsi que des forums ouverts où les idées pouvaient être échangées librement sans crainte de réprimande ou de récrimination de la part de l’une ou l’autre partie.  Cela a permis aux deux groupes de travailler ensemble de manière plus harmonieuse à l’avenir, tout en garantissant que tout conflit potentiel serait traité avant qu’il n’ait une chance de dégénérer en perturbations majeures comme celles observées lors de l’action de grève de 2018.

 

Les conflits sur le lieu de travail sont inévitables, mais ils ne sont pas forcément synonymes de catastrophe pour votre entreprise, surtout lorsqu’ils sont gérés correctement, avec respect et compréhension de la part des deux parties. En prenant des mesures telles que la reconnaissance des besoins de chaque partie, la recherche d’un terrain d’entente par le biais d’un compromis et l’établissement de canaux de communication clairs pour le dialogue futur, vous pouvez créer un environnement de travail positif où chacun se sent écouté et respecté, quelle que soit sa position au sein de votre organisation. Avec ces conseils à l’esprit, vous serez sur la bonne voie pour créer une atmosphère où les désaccords sont résolus rapidement au lieu de devenir des sources prolongées de tension ou de conflit au sein de votre environnement professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *